Blog

Défi Orthographique sur les réseaux sociaux

A la demande de plusieurs personnes, j’ai commencé avant les vacances d’été une série de « défis orthographiques » sur LinkedIn. Le principe est simple : chaque jour une petite phrase à corriger, histoire de travailler de façon rapide et efficace les règles de grammaire et/ou d’orthographe.
Une sorte de « piqûre de rappel » quotidienne qui ne prend pas beaucoup de temps, juste une minute quand on consulte son compte LinkedIn.

Et puis j’ai arrêté … j’ai douté … j’ai remis en cause le concept … puis finalement j’ai pris la décision de le remettre en route. Je pense que je vous dois des explications.
Voici donc ce qui s’est passé dans ma tête pendant tout ce temps.

 

1- Mon concept : des défis orthographiques quotidiens. 

Il est primordial pour moi que les infos que je diffuse correspondent à un vrai besoin, à des problématiques de notre quotidien et non à des théories que l’on peut trouver dans les bouquins. Je ne souhaite pas faire des prodiges de l’orthographe ou des experts aux dictées de Pivot, non, je veux rendre les gens libres de leurs écrits, je veux qu’écrire ne soit plus un problème pour eux. Encore la semaine dernière une personne m’écrivait « j’écris beaucoup dans mon travail et  ça engendre pas mal de vérifications, du stress, de la honte aussi… »

Alors deux choix se présentaient à moi :

  • soit inventer des erreurs et prendre le risque que celles-ci ne correspondent pas à la réalité du terrain, aux vraies problématiques, à vite tomber dans du « trop scolaire » …
  • soit partir des phrases réelles, que je remarque dans ma vie de tous les jours, celles-ci me sautant aux yeux sur les réseaux sociaux, mais prenant le risque de vexer les personnes qui pourraient être amenées à reconnaitre leur écrit.

Et voila ce qui m’a taraudée pendant plusieurs jours ….

 

2- Mon but : vous aider dans ce qui vous pose réellement problème en orthographe et en grammaire.

J’ai pris ma décision et je vais l’expliquer.
J’ai pris le parti d’exposer la réalité c’est-à-dire des phrases que je trouve çà et là autour de moi. Pour être honnête, mon téléphone regorge de captures d’écran de phrases comprenant une ou plusieurs erreurs.

Mais je veux que les choses soient claires et je le dis haut et fort : en aucun cas je ne me moque !!! Je m’engage à respecter la confidentialité des auteurs et à filtrer les commentaires si besoin (si la bienveillance n’est pas de mise par exemple). Alors si un jour vous reconnaissez votre écrit, ne le prenez pas mal et voyez ceci comme une possibilité de progresser et d’apprendre de ses erreurs, rien de plus.

Comme je l’ai déjà dit plus haut, mon but est uniquement de correspondre au mieux aux besoins réels et concrets. Je pourrais vous apprendre l’orthographe de mots compliqués ou des règles qui sont peu utilisées … mais ce n’est pas mon but (d’ailleurs si c’est ce que vous recherchez, vous ne vous adressez pas à la bonne personne). Je veux vous aider dans votre quotidien, avec les phrases que vous utilisez dans votre vie personnelle ou professionnelle … Voilà tout.

Donc les défis quotidiens vont reprendre, avec des erreurs réelles que vous pouvez être amené à écrire. L’unique but est de progresser et d’apprendre de ses propres erreurs et/ou des erreurs des autres. La bienveillance sera toujours de mise !

 

3- Mon engagement : respecter la confidentialité et la bienveillance.

Ces défis rencontrent un vif succès et je sais que vous attendiez leur retour, voilà pourquoi je voulais vous faire ce retour et mettre les choses au clair pour aborder sereinement cette nouvelle série de défis.
Nombreux d’entre vous n’osent pas commenter directement la publication mais me contactent en messagerie privée : ceci ne me pose pas de problème ! La confidentialité est un point important pour moi et je m’y engage ! Continuez donc !
Je sais à quel point il n’est pas facile de se « mettre à nu » sur les réseaux sociaux, et d’autant plus sur un réseau professionnel tel LinkedIn.
Et ceux qui osent m’écrire en mode public même quand leurs écrits comportent de nombreuses fautes, sachez que bien au contraire de la moquerie, c’est de l’admiration et un très grand respect  que j’ai pour vous.

Osez relever le défi

Nelly Rousseau

Mère de 3 enfants, je travaillais auparavant dans le domaine de la Santé au Travail et notamment l'ergonomie. Dans mon activité professionnelle ou ma vie de tous les jours, je rencontrais de nombreuses personnes avec des problèmes d'orthographe et de grammaire ... toutes ces personnes étaient en réel état de souffrance.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.