Blog

LES NOTES_vignette_YT_

L’élève ne se réduit pas à des notes ; les notes ne sont qu’un point de départ pour évaluer la situation.

Plutôt que de se dire qu’un élève sait ou ne sait pas afin de comprendre l’origine des difficultés, on dit qu’il est bon … au mauvais !
On peut donc se demander si les notes vont réellement dans le sens de l’enseignement et de l’apprentissage : apprennent-elles à maîtriser concrètement une compétence ou plutôt à avoir une « bonne note » comme une fin en soi ? Apprennent-elles à apprendre pour étancher une soif de savoir ? de se dépasser ?

Dès que l’on met une note, le débat se crispe sur la note. En effet, les notes stressent l’élève quelque soit son niveau. Le bon élève a peur de perdre son statut, l’élève en difficulté a peur de vivre un nouvel échec.

Cependant la culture française est sévèrement accrochée à ce système. Ce sont parfois les parents qui demandent des notes  et parfois même … les élèves !

Est-on obligé de passer par la case « évaluation » ? Par des notes ? Pourquoi ?
Comment appréhender les choses différemment ?

Je suis allée poser la question à Samia. Samia enseigne les langues dans des structures éducatives.
Aux mots [notes] et  [évaluation], Samia préfère le mot [BILAN], car on évalue seulement à un moment donné.

« C’est souvent l’enfant qui réclame les notes car cela lui permet de se positionner t même pour moi, cela me permet en quelque sorte de savoir où en est l’enfant sans pour autant que cela définisse les vraies compétences de l’enfant et encore moins l’enfant lui-même ».

« Si tu veux comparer, compare avec ton ancienne copie et non avec celle du voisin ».

« Ce qui m’intéresse, c’est que l’enfant se pose la question : qu’est-ce qui n’allait pas ? Pourquoi n’ai-je pas acquis cette compétence et qu’est-ce qui me permettra au prochain bilan de faire mieux ? »

« Le but d’évaluer est juste de savoir si on peut passer à l’étape d’après ».

 

Nelly Rousseau

Mère de 3 enfants, je travaillais auparavant dans le domaine de la Santé au Travail et notamment l'ergonomie. Dans mon activité professionnelle ou ma vie de tous les jours, je rencontrais de nombreuses personnes avec des problèmes d'orthographe et de grammaire ... toutes ces personnes étaient en réel état de souffrance.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.