Alexandra R

Je tenais à raconté l’histoire de mon fils Julien qui a 8 ans.
Au CP nous nous sommes très vite rendu compte (les maîtresses et nous parents) que quelque chose n’allait pas. En effet Julien ne mémorisait que très peu de lettres alors apprendre à lire relevait de l’impossible….
Médecin scolaire, psychologue, infirmière chaque RDV était pour nous une torture. Julien est intelligent, il est capable de retenir des noms d’animaux, de lieux etc mais les lettres : non…
Travail intense, puis découragement total face à une situation qui semble vouée à l échec…
Passage en CE1 fait contre l’avis des enseignantes mais avec la bénédiction du médecin scolaire qui m’explique, après une journée d’hôpital à faire des examens, que Julien n’est pas dyslexique mais dysgnosique (les examens ne  montrent aucun autre soucis…).
En gros nous avons trois cases dans le cerveau dont l’une sert à mémoriser les visages, l’autre les symboles et c’est celle-ci qui aurait un problème… Les lettres arriveraient jusqu’au cerveau de Julien mais ne ressortiraient pas…. Et là, notre monde s’écroule…. Culpabilité, remise en question : que faire ? Quelle solution envisagée???
Julien qui a développé une excellente mémoire pour pallier à ses difficultés va apprendre les mots par cœur… Ce qui me paraît tout simplement impossible quand on veut lire un roman…
Mon fils étant dans une petite école j’en viens à en parler avec Nelly Rousseau qui me propose de prendre Julien 2h pour me donner son avis… J’accepte avec plaisir même si sincèrement je ne crois plus en rien… Après ces deux heures, elle pense que Julien n’a simplement pas eu la « bonne » méthode (c’est à dire celle adaptée à son type de mémorisation) et elle est prête à le prendre quelques fois pour essayer autre chose. J’accepte et le soir même, en regardant un livre avec Julien il me dit des lettres, lettres qu’il ne disait pas auparavant… Ça m interpelle… Après quelques séances (il y en a eu très peu, c’est compliqué avec l’école et le travail) Julien reconnaît toutes les lettres et il est tout à fait capable de lire des mots simples… Quel soulagement, une véritable délivrance et ce n est qu’un début…
Avec les vacances on va intensifier tout ça et bientôt il saura parfaitement lire….
Le problème de Julien : c’est que ce petit garçon sensible et plein de vie ne rentrait malheureusement pas dans le moule de l’éducation nationale et ses méthodes « classiques ». Sa maîtresse, qui est juste formidable, a fait de son mieux pour l’aider mais voilà on ne peut pas faire du cas par cas en classe…. D’ailleurs au bout de 2 séances je pense qu’elle était autant ravie que nous! Voilà notre histoire j’espère qu’elle pourra aider des parents qui se sont senti, comme nous, devant une impasse, un mur…..
Chaque enfant est unique mais à chaque problème il y a une solution, il faut juste rencontrer la bonne personne……