Blog

Un souci – des soucis.

Le mot [souci] s’écrit sans lettre muette (il n’y a donc pas de [S] au singulier).
Il s’écrit donc comme il se prononce ; exemple “J’ai un souci avec ma fille”.
Et pourtant je vois régulièrement écrit “J’ai un soucis”. Oui, oui, faites une recherche Google et vous verrez que cette erreur est très courante.
Enfin… ça c’était avant car maintenant vous ne la ferez plus ;-).

Définition : préoccupation qui trouble, inquiètude.

Pas de souci(s).

Le doute provient peut-être de l’expression “pas de souci(s)” que l’on peut écrire [pas de souci] ou [pas de soucis].
En effet, les deux orthographes sont acceptées mais avec des sens légèrement différents suivant le contexte :
–   si l’on sait qu’il peut y avoir plusieurs soucis différents : pas de souciS
–   si l’on sait qu’il ne risque d’y avoir qu’un seul et unique souci : pas de soucI.

Cette règle est également expliquée dans cette vidéo :

 

Mais il semblerait que la formule au singulier soit préférable.

Et en cas de doute, pour être sûr, utilisez [aucun souci], là il n’y a qu’une seule orthographe possible.

Avoir un souci : sens exact.

Le mot [souci] désigne théoriquement un sentiment, un état d’esprit, un problème mais sous l’angle affectif.
Or on le voit de plus en plus utilisé pour parler d’un problème matériel, d’un dysfonctionnement, exemple “J’ai un souci avec ma voiture” ; ce qui est une utilisation erronée du terme.
On peut aussi trouver l’expression “Pas de souci(s)”, pour dire “Tout va bien”.

Ces détournements du mot [souci] devraient être réservés à l’oral et ne devraient pas être employés à l’écrit.
Pour cela, l’Académie française conseille d’utiliser “cela ne pose pas de difficulté” par exemple.

 

Si vous en avez marre de faire des fautes d’orthographe et que vous voulez progressez en orthographe grâce à une méthode rapide, ludique et efficace, contactez-moi !

 

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.